lundi 12 février 2018

Séance photos



Lundi 12 février 2018

Après une journée à la météo maussade, vent de 40 à 60 kt, neige soufflée, visibilité réduite, j'ai pu le soir, me faire une séance photo avec les manchots Adélie.

Les poupous ne se laissent pas faire face au skua

Le skua renonce

Vous verrez que les mues ont bien avancées, et qu'aucun poussin de mue de la même façon que les autres.

"Tu m'veux quoi ?"

Le cou blanc caractérise les "juvéniles". Il s'agit des poussins ayant mués pour la première fois. L'an prochain, ils auront une nouvelle mue, et cette fois, leur cou sera blanc, comme les adultes.

En noir et blanc

"J'ai de la neige sur le bec ?"

"Mais laissez-moi tranquille"

"Bon d'accord, encore une"
 

dimanche 11 février 2018

Les poupous



5 février 2018

Nos poupous Adélie ont bien grandit depuis que nous avons débarqué. De toute petite boule de duvet, ils sont passés à la taille quasi adulte, et ont commencé à muer.

Les poupous avant la mue
Ils perdent petit à petit leur duvet pour des plumes blanches et noires. Bientôt, se sera le grand départ !

C’est à cette occasion que je suis allé donner un coup de main, avec notre Doc, à l’équipe d’ornithologues, Delphine et Pierrick.

Au programme, commencer par attraper les poupous, puis les passer au manipulateur qui va le tenir fermement (c’est que ça gigote pas mal ces petites bêtes…).

Delphine avec son bonnet bleu, le Doc et moi


 Ils seront transponder, mesurer et peser avant d’être replacés dans la colonie.
 
Prêt à être relâché dans les bras de Delphine
 Le poupou, c’est tout doux !

vendredi 2 février 2018

Fais dodo...



30 et 31 janvier 2018

Non non, je vous rassure, je vais très bien. Je me suis porté volontaire dans le cadre d’une étude sur le sommeil dans les pôles. Il s’agit de l’étude SOMNOPOLE, menée par un institut de recherche belge.

Des fils de partout.
Pendant deux semaines, j’ai porté un actigraphe, une espèce de montre qui mesure l’activité physique du sujet, remplir un journal du sommeil, savoir à quelle heure je me couche, à quelle heure je me lève, la qualité du sommeil et tout une batterie de question.

Le questionnaire, les tubes de prélèvements, et Bob.
A la fin de la première semaine, on nous colle une série d’électrode, une canule nasale afin de mesurer notre activité cardiaque, la respiration, notre activité cérébrale… Deux nuits sont nécessaires pour cela, la première afin de s’habituer à cette « toile d’araignée », et la seconde qui sera prise pour les mesures. Durant la journée entre ces deux nuits, j’ai eu le droit de machouiller un bout de coton afin d’effectuer des prélèvements de salive.

Heureusement que Bob est là pour me rassurer.
J’ai dormis comme un bébé. Enfin, je n’ai pas encore eu les résultats.


Mon ballon s'envole....



27 janvier 2018

C’est par une tempête de ciel bleu, qu’en début de matinée j’ai pu procéder à mon premier lâché de ballon, baptisé pour l’occasion « Mon ballon à moi ».
 
"Mon ballon à moi"
Il s’agit en réalité d’un ballon météo qui est envoyé tout les matins afin de mesurer la vitesse du vent, la température, la pression.

Faire gaffe aux manchots, surtout faire gaffe...
Ces ballons sont gonflés à l’hélium. Ils montent à une hauteur d’environ 30 à 35 000m avant d’éclater et de retomber sur le plancher des vaches, des manchots pardon…

"C'est bon, tu peux tout lâcher maintenant"
Le mien est monté à un peu plus de 27 000m et -54°C en température minimum. Il a parcouru une distance oblique de 40km. Je vous rassure, aucun manchot n’a été blessé lors du laché.


Merci à l’équipe météo, Pascal, Nathalie et Romain ! Vivement le prochain !

Départ de l'Astrolabe



18 janvier 2018

L'heure du retour approche pour les hivernants de la TA67. Le 18 janvier au soir, une partie d'entre eux a été transféré vers l'Astrolabe. Celui-ci a pu la veille se mettre à quai sur la piste du Lion, ce qui n'était pas arrivé depuis 5 ans.

C'est dans l'après-midi, que l'Astrolabe a appareillé pour... se mettre 300m plus loin sur la banquise.

Départ...

La TA67 a officiellement terminé son mandat le 19 janvier, lorsque le reste de l'équipe a été héliporté à bord.

POOOOOOOO !!!!!!! Marche arrière et corne de brume ! Au revoir Astro !
Merci à l'équipage "A" pour cette traversée ainsi que de votre accueil. Bon repos à La Réunion !

En avant toute !

C'est à présent au tour de la TA68...

Euh, on est coincé chef...